L'étude de marché


Cette étape essentielle dans le processus de création d’entreprise ou de reprise d’entreprise est fortement conseillée car elle permet de connaître les tendances du secteur et des acteurs du marché, de vérifier la viabilité du projet en cours mais aussi cela permet de réunir suffisamment d’éléments pour évaluer des hypothèses de chiffre d’affaire. L’étude de marché permet de prendre les meilleures décisions pour parvenir à l'aboutissement du projet, à rédiger le Business Plan pour toute demande de fonds auprès d’investisseurs ou d’organismes financiers.


L’étude de marché permet de répondre à des questions concrètes comme :
- Est-ce que mon produit ou mon service répond à un besoin spécifique ?
- Quelle est ma clientèle potentielle ?
- Qui sont mes concurrents ?
- A quel prix puis-je proposer tel ou tel service/produit ?
- Quelle distribution vais-je réaliser ?
- Quelle stratégie de communication dois-je adopter ?
Autant de questions qui sont utiles et qui permettent  concrètement de déterminer la faisabilité du projet. Avec une bonne étude de marché réalisée avec probité et objectivité, c’est s’assurer de nombreuses opportunités pour définir des choix stratégiques de conquête de marché.
L’étude marché, en résumé, c’est une démarche systématique et scientifique de collecte d’informations, de traitement et d’interprétations desdites informations afin de réduire au minimum les incertitudes et de minimiser les risques potentiels.

Les objectifs d'une étude marché

L’important dans une étude marché est de pouvoir apporter des réponses corètes à des questions toutes aussi concrètes.
Les objectifs dans une étude de marché peuvent se distinguer en catégorie, à savoir :
1/ Vérifier l’opportunité de la création ou de la reprise d’activité : quel est précisément le marché dans le quel l’activité de l’entreprise s’exerce ? Quel est son fonctionnement ? Quelle est la concurrence ?
2/ Prendre les bonnes décisions : savoir analyser et segmenter le marché, identifier les sources de valeur ajoutée pour la clientèle mais aussi commencer une prospection des clients éventuels et affiner le positionnement du produit/service en fonction de celui des concurrents.
3/ Evaluer le montant du chiffre d’affaire prévisionnel : estimer des parts de marché, définir des hypothèses de chiffre d’affaire, envisager le développement de l’entreprise à court et moyen terme et construire un mix-marketing en utilisant notamment la technique des « 4P » (Produit, Prix, Place (distribution) et Promotion (communication)
4/ Rendre le projet crédible auprès d’investisseurs.

Les méthodes

Il existe 2 grandes tendances, 2 approches pour réaliser une étude marché, à savoir l’approche dite quantitative et l’approche qualificative. Ces approches vont permettre d’établir une première analyse de ‘offre et de la demande.

Pour l’approche quantitative, l’étude de marché se base principalement sur des chiffres, des statistiques à propos d’un secteur, d’une branche d’activité. Toutes les informations sont assez générales. Grâce à ce procédé, on pourra quantifier et mesurer des informations, les regrouper pour les comparer et effectuer des premières estimations et prévisions.

L’approche qualitative est beaucoup plus réduite que l’approche quantitative mais elle permet  d’être plus approfondie que celle-ci : en effet, l’objectif avec ce procédé est de diminuer l’échantillon interrogé et d’augmenter voire de maximiser le nombre d’informations récoltées. C’est ainsi que l’on cherchera avec cette approche à connaître davantage sur le comportement des clients, à connaître quels sont leurs besoins, leurs attentes, quels sont les points sur lesquels ils souhaitent avoir des améliorations, quelles sont leurs attentes sur tel produit ou service en particulier, etc. Cette approche est davantage une exploration en profondeur de la demande.

L’idéal, on le conçoit aisément, est de pouvoir combiner les deux approches pour une étude marché holistique.

Une autre méthode consiste en ce qu’on appelle l’étude de marché documentaire : ce procédé consiste uniquement à collecter des informations par le biais de documents fournissant des informations sur le marché concerné (il s’agit souvent de rapports, d’articles, de documents d’organismes professionnels, de tracts commerciaux).

Les pièges à éviter

Une étude de marché réussie doit permettre d’identifier clairement quels sont les besoins des clients, quels sont les principaux acteurs du marché concerné et de pouvoir analyser les perspectives d’avenir.
Toutefois, certaines étapes sont cruciales et il existe quelques pièges à éviter pour optimiser son étude marché.
D’abord, il est primordial de ne pas oublier d’analyser la demande qui est présente sur le marché, c’est extrêmement important de connaître les besoins et les comportements des éventuels clients et des concurrents.
Il ne faut pas se limiter à sa zone d’achalandage car le comportement d’une population dans telle zone ou tel secteur peut être très variable d’une autre population.
Il ne faut pas non plus négliger d’analyser la concurrence : il faut connaître qui ils sont, quels sont leurs tarifs, quels sont leurs produits et leurs services, quelle est leur politique commerciale, quel est leur distributeur.
Enfin, il est primordial de ne pas faire l’impasse sur tout ce qui concerne la réglementation et la législation en cours sous peine de voir son projet avorté prématurément.

En conclusion, avec une étude marché réussie et pertinente, l’entrepreneur est capable de juger de l’opportunité de créer ou son entreprise en fonction de l’offre et de la demande. C’est un travail plus que nécessaire qui aider l’entrepreneur à améliorer ses connaissances du secteur concerné, de comprendre son fonctionnement, de voir quels sont les acteurs majeurs, de découvrir quelle est sa concurrence et même de pouvoir se projeter sur d’éventuelle perspectives d’avenir.
Un des secrets de la réussite d’une création ou reprise d’entreprise réside dans la connaissance parfaite du secteur d’activité dans lequel on intervient, ce qui n’est malheureusement pas ou peu le cas.

Généralement, à la suite d’une étude de marché concluante, l’entrepreneur passe logiquement à l’étape suivante qui est la réalisation et la rédaction de son Business Plan.   

Témoignages


laurent marin
je viens de finaliser la constitution de ma SARL avec 2 associes, et bravo et encore bravo pour l efficacite de statutentreprise, il sont present en direct avec nous pour toutes les questions et la qualite de service et la reactivite ainsi que la gentillesse des personnes sont irreprochable.... bravo et encore merci, avec des gens comme vous la complexite des demarches devient un jeu d enfant........

Presse

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
Besoin d'un expert-comptable ?

Besoin d'un avocat ?

Besoin d'un crédit professionnel ?