L'executive summary

Littéralement, c’est le résumé opérationnel, ce qui signifie le résumé d’un business plan (BP) mais il prend davantage la forme d’un condensé plutôt que celui d’un aperçu.

L’executive summary est très utile : en effet, l’interlocuteur ne va « perdre » son temps à lire entre 20 et 30 pages du Business Plan entièrement et bien souvent, il va s’intéresser à la partie qui l’intéresse ou qui le concerne.
L’executive summary, pour cela, doit reprendre minutieusement les éléments pertinents du BP et les rassembler dans 2 pages au maximum. On conseille souvent de rédiger l’executive summary en dernier, une fois que l’on maîtrise parfaitement l’argumentation à propos de son projet de création ou de reprise d’entreprise et que l’on peut discuter librement du sujet concerné.
Ce document doit être lu en 3 minutes tout au plus, c’est ce que l’on appellerait au cinéma le « teaser » du Business Plan et c’est pourquoi il faut qu’il soit parfait, concis, percutant, pertinent et qu’il donne envie un peu plus loin, de découvrir tout le projet de création ou de reprise d’entreprise.

L’avantage d’un executive summary est qu’il est plus facilement distribuable et par conséquent peut être plus aisément lu : c’est assurément le meilleur atout, le meilleur outil de communication à propos du projet. Dans ce document condensé, le lecteur doit retrouver tous les arguments et tous les moyens que le Business Plan va développer.

Quel est le format d'un executive summary ?

En règle générale, comme cité précédemment, il doit faire au maximum 2 pages car c’est un document qui sera rapidement lu par l’interlocuteur.
Il doit faire une vraie différence avec le fond et garder par conséquent la même mise en page que le Business Plan.    
L’executive summary se place toujours en début du BusinessPlan afin de donner envie à l’interlocuteur de poursuivre plus en avant sa lecture.
Chaque paragraphe met en avant les principales conclusions de chaque partie du BP.
La difficulté de l’executive summary est dans sa rédaction car ce doit être un document qui sera une synthèse vendeuse du BP.
Concrètement, il va falloir faire ressortir en mettant en gras certains éléments, en soulignant d’autres, en y plaçant un graphique au besoin ou un tableau. L’impact visuel doit être immédiat.

Composition d'un executive summary

Il reprend la même structure et annonce les mêmes points essentiels du BP comme la description de l’activité (reprise ou création d’entreprise, les valeurs intrinsèques de l’entreprise, les produits et services déployés, etc.) mais aussi une étude marché, une description de l’équipe, la stratégie de développement, les perspectives financières et le calcul du besoin en  financement.    

Concrètement, l’executive summary se compose ainsi :
- Le chapô : c’est la carte d’identité du projet où l’on reprend le nom de l’entreprise, une phrase du type slogan, éventuellement un logo, la date de création ou d reprise de l’activité, le nombre de clients, le chiffre d’affaire.
- Ensuite, il faut répondre succinctement mais de façon pertinente à plusieurs questions comme la solution apporté à un problème précis mais aussi le modèle du Business Plan, la structure des coûts, l’état du marché concerné, les grandes tendances, qui sont les concurrents, la manière dont l’entreprise va vende ses produits/services, sa stratégie de communication, l’état de ses finances, le besoin en financement, les prévisions financières.
On peut terminer l’executive summary en précisant les points forts et les raisons qui font que le demandeur se lance dans ce projet.

Ce qu’il ne faut pas faire dans un executive summary

Il ne faut surtout pas dépasser les 2 pages de rédaction en voulant à tout prix mettre le plus d’informations possibles car la finalité risque d’être l’opposé de ce que l’on attend et l’interlocuteur ne sera pas alors convaincu. Il ne faut pas tout dire mais donner envie de lire davantage, ce qui est différent.
Il ne faut pas ajouter de plaquette commerciale car le but d’un executive summary n’est pas de vendre u produit ou un service, il doit juste présenter le BP.   

Témoignages


laurent marin
je viens de finaliser la constitution de ma SARL avec 2 associes, et bravo et encore bravo pour l efficacite de statutentreprise, il sont present en direct avec nous pour toutes les questions et la qualite de service et la reactivite ainsi que la gentillesse des personnes sont irreprochable.... bravo et encore merci, avec des gens comme vous la complexite des demarches devient un jeu d enfant........

Presse

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
Besoin d'un expert-comptable ?

Besoin d'un avocat ?

Besoin d'un crédit professionnel ?